Amélie Hamaïde


L’Ecole Amélie Hamaïde fut créée en 1934. Elle a donc déjà plus de 80 ans! Mais son histoire commence même avant…

Amélie Hamaïde fut la fondatrice de l’école Hamaïde, après avoir été une collaboratrice du docteur Decroly dont elle a appliqué les innovations pédagogiques.

L’historique de l’école se doit donc de faire un détour par Ovide Decroly et les écoles qu’il a créées.

Docteur en médecine s’étant formé à la neuropsychiatrie, Ovide Decroly (1871 – 1932) s’est dans un premier temps occupé d’enfants qualifiés à l’époque de « troublés de la parole » ou d’« irréguliers », peu ou pas scolarisés jusqu’alors. Ses travaux le conduisirent à créer en 1901 un internat d’enseignement spécial, vite connu comme « le laboratoire Decroly » ou « l’Institut Decroly ». D’abord installé dans sa maison personnelle à Ixelles, cet internat s’installa à Uccle en 1909-1910 où il accueille toujours des enfants et adolescents souffrant de troubles instrumentaux ou du comportement.

« L’enseignement par la vie, pour la vie ».

La formation scolaire qui a été développée au sein de l’Institut par +le docteur Decroly et son équipe d’enseignantes partait du vécu des enfants, de leurs activités spontanées. Les pratiques traditionnelles y ont été remplacées par une pédagogie active reposant sur le vécu des enfants en privilégiant les jeux, les expériences et les travaux manuels. Les enfants y étaient amenés à observer la nature et à se mettre en projet dans de vrais défis concrets.

A la lumière des succès pédagogiques de Decroly, des collègues et amis le mirent au défi de concevoir un enseignement ordinaire (« normal » à l’époque) destiné à leurs enfants. Une seconde école vit donc rapidement le jour dès 1907 : l’école de l’Ermitage, ainsi appelée parce qu’érigée rue de l’Ermitage à Ixelles, à deux pas de de la maison personnelle de Decroly qui hébergeait alors encore son internat-institut.

Le succès de cette seconde école d’enseignement ordinaire fut rapide et les 7 élèves de la première année furent vite rejoint par de nombreux autres. Les principes pédagogiques premiers y étaient tirés de ceux développés à l’Institut et complétés progressivement. En 1927, l’école de l’Ermitage s’installa à son tour à Uccle où l’observation de la nature était restée plus aisée qu’en ville. L’école y est toujours et veille à perpétuer la pédagogie développée par Ovide Decroly. Elle s’appelle aujourd’hui l’Ecole Decroly.

1909 – Amélie Hamaïde rencontre Ovide Decroly

Née en 1888, Amélie Hamaïde rencontra Ovide Decroly au terme de ses études de régente en sciences en 1909. Elle a travaillé avec l’équipe de l’école de l’Ermitage entre 1912 et 1916.

En 1916, Amélie Hamaïde quitta l’école de l’Ermitage en difficultés financières à cause de la guerre. Son départ fut pour elle l’occasion d’essaimer la pratique pédagogique du Docteur Decroly: elle commença par ouvrir deux premières « classes Decroly » au Lycée Carter de Bruxelles dans un premier temps, suivies d’autres « classes Decroly » dans les communes de Bruxelles-Ville et d’Anderlecht.

Ses classes pilotes ont convaincu ses inspecteurs pédagogiques au point qu’un « programme Decroly » fut conçu pour les écoles de la ville de Bruxelles en 1922.

De 1919 à 1921, Amélie Hamaïde fut étudiante de la première promotion de l’école universitaire de pédagogie de l’ULB. Elle clôtura ses études par un travail sur la méthode créée par Decroly. Elle est l’auteur du livre « La méthode Decroly » paru en 1932 et traduit en 13 langues.

Amélie Hamaïde travailla à la formation d’enseignants selon la méthode de Decroly et voyagea sur plusieurs continents pour propager les principes de l’éducation nouvelle.

De 1924 à 1934 – Amélie Hamaïde fut directrice de l’école du docteur Decroly

A la demande du Dr Decroly, Mlle Hamaïde devint directrice de l’école de l’Ermitage en 1924.

Deux ans après le décès d’Ovide Decroly, Amélie Hamaïde quitta son école en 1934 et créa sa propre école.

1934 – création de l’école d’Amélie Hamaïde

Mlle Hamaïde crée sa propre école en 1934. L’ECOLE NOUVELLE AMELIE HAMAIDE ouvre rue Ernestine à Ixelles, selon les principes de Decroly.

L’école est une véritable ruche de filles et garçons en activité: ils observent, s’occupent des animaux et du jardin, gèrent leur imprimerie, présentent des conférences, font du théâtre, sont invités à s’exprimer.

1947 – une seconde école d’Amélie Hamaïde est ouverte avenue Brugmann

Mlle Hamaïde dirige les deux écoles, celle de l’avenue Ernstine et celle de l’avenue Brugmann.

Ces deux implantations rencontrent un succès croissant : en 1956, les deux écoles comptent ensemble plus de 500 enfants.

1959 – l’école de l’avenue Ernestine déménage avenue Churchill

1970 – décès d’Amélie Hamaïde

Encore active dans les deux écoles – « Brugmann » et « Churchill » dont elle est directrice, Amélie Hamaïde décède à 82 ans.

1975 – l’école de l’avenue Brugmann déménage avenue Hamoir

L’école s’installe dans son actuel écrin de verdure.

1983 – l’école de l’avenue Churchill déménage avenue Hamoir

Les deux écoles d’Amélie Hamaïde sont à présent réunies dans un seul site au milieu de la nature. La maison du n° 40 de l’avenue Hamoir est achetée pour pouvoir y accueillir jusqu’à six classes.

Les bâtiments sont utilisés des caves aux greniers. La première salle de gymnastique des enfants était installée… dans l’actuel local de modelage !

La place manque et deux classes « provisoires » sont construites dans le jardin. Les deuxièmes maternelles y sont toujours aujourd’hui…

2001 – construction d’un nouveau bâtiment

Ce bâtiment – appelé aujourd’hui « le 2001 » – accueille une nouvelle grande salle de gymnastique et trois grandes classes et des toilettes donnant sur le jardin.

Un grand chantier qui fut naturellement l’occasion d’observer, mesurer, calculer, percevoir le temps qui passe !

Rapidement, le grenier de ce nouveau bâtiment est aménagé pour accueillir deux classes supplémentaires.

Aujourd’hui

Les projets de l’école ne manquent pas ! De grands travaux pour accueillir les enfants dans de meilleures conditions sont à l’étude.

L’héritage de Mlle Hamaïde est toujours présent : des enseignants passionnés se transmettent leur savoir-faire avec une méthode pédagogique toute dévouée à l’épanouissement des enfants.

Mais l’histoire n’est pas finie. Nous l’écrivons ensemble aujourd’hui…

Sources

  • Texte QUI EST AMELIE HAMAIDE de Béatrice Gizzi, ancienne directrice de l’école
  •  Site de l’Ecole Decroly : http://www.ecoledecroly.be/ovide.html
  • Livre « La méthode Decroly » d’Amélie Hamaïde, Delachaux & Niestlé, 1922.
  • Divers documents internes de l’école Hamaïde.