Projet pédagogique et éducatif

L’école HAMAIDE est une école maternelle et primaire libre, subventionnée, non confessionnelle. Elle fait partie de la FELSI, réseau qui garantit à notre établissement son indépendance politique et philosophique.

Amélie Hamaïde la fonda en 1934. Les principes éducatifs de base sont ceux de sa fondatrice qui appliquait les enseignements du Docteur Ovide DECROLY. C’est elle qui a écrit le livre «la méthode Decroly» ed. Delachaux et Niestlé.

L’école compte aujourd’hui environ 412 enfants.

Notre devise est : «L’école pour la vie, par la vie!»

Chaque enfant est unique.

Notre but est de l’épanouir sur le plan social, affectif, intellectuel et physique.

La pédagogie part de la vie.

La pédagogie part de la vie, des motivations des enfants, de leurs intérêts personnels et collectifs. Chaque enfant qui franchit la porte de son école y est accueilli comme un être entier, riche de son histoire personnelle et de ses expériences.

Une pédagogie active.

La vie est abordée avec les enfants de deux manières: avec les surprises chez les plus petits et par le biais des besoins fondamentaux des être vivants (« centres d’intérêt ») chez les plus grands.

La pédagogie

La globalisation est le principe fondamental de notre pédagogie. Elle doit être comprise dans le sens de mettre ensemble, créer un lien cohérent entre toutes les disciplines scolaires au départ de découvertes et d’expériences vécues. Elle permet de chercher les tenants et les aboutissants dans tous les domaines, de développer la curiosité, le travail de recherche, l’esprit critique et l’autonomie.

L’équipe pédagogique est constituée de titulaires de classe et d’ateliers, de professeurs de seconde langue et d’éducation physique, de professeurs polyvalents (remédiation, travail en petits groupes), d’éducateurs et de la direction. Tous ces membres se concertent régulièrement de manière à maintenir une vision globale de l’enfant.
L’ensemble du corps enseignant participe aux formations continuées. Un conseil pédagogique existe dans l’école. Il joue un rôle dynamisant au sein de la communauté pédagogique en suscitant une réflexion permanente.

Le mi-temps pédagogique

Les journées s’organisent de manière souple.

Chaque journée débute par un moment d’accueil qui permet aux enfants d’établir la transition entre la maison et l’école et offre aux parents qui le désirent une possibilité de bref échange avec le titulaire.

A l’école maternelle, les journées sont rythmées selon les besoins naturels et vitaux des enfants, ce qui leur permet de s’approprier des repères affectifs spatio-temporels. A l’intérieur de cette structure horaire s’intègrent le temps essentiel du jeu (symbolique et autre), des activités créatrices et d’expression, de la psychomotricité. Le midi, une période de repos est prévue.

A l’école primaire, les matinées sont réservées à la construction des savoirs et à l’enseignement des matières: l’observation, la mesure, l’association dans le temps et dans l’espace (histoire et géographie). La première année on travaille le français, les mathématiques, le néerlandais et l’éducation physique. Ces matières forment un tout cohérent, correspondant aux intérêts des enfants. Elles leur sont proposées non pas suivant un horaire fixe mais suivant la durée de l’attention des enfants pour l’expérience en cours, l’exercice proposé ou le sujet observé.

L’après-midi, les ateliers apportent à chaque enfant l’occasion d’exprimer ou d’acquérir des aptitudes manuelles et artistiques, de développer sa créativité, de découvrir des techniques, de se dépenser physiquement et de se détendre. Ces activités s’organisent par mélange d’enfants au sein de groupes verticaux de la troisième maternelle à la sixième primaire.

Vous pouvez lire une version plus complète du projet pédagogique en le téléchargeant au format PDF.

Les dernières actualités de l’école